Les soldes, un rite social qui s'effrite !

  • 40
C’est surtout la fin d’une économie de prix non fondée sur la valeur !

Dans un contexte économique très particulier, beaucoup de commerçants attendaient avec impatience, encore plus qu’à l’accoutumée, de regonfler leur trésorerie. Nous sommes en mesures de faire un premier bilan qui est malheureusement décevant et qui ne permettra pas de compenser les pertes enregistrées depuis le 17 novembre 2018 :

 1.    Pour les Ventes privées, la période du 2 au 8 janvier 2019, la fréquentation est restée stable mais les ventes se sont inscrites en recul de -4,1 % en moyenne pour la première fois depuis 2016, confirmant ainsi l’atonie de la consommation.

 2.    Pour le début des Soldes, la période du 9 au 13 janvier 2019, la fréquentation était en baisse de -9,9% et les ventes ont enregistré un recul de -7,8% par rapport à la même période de 2018.

 3.    Pour la suite des Soldes, la période du 14 au 26 janvier, la fréquentation était toujours en baisse de -10,5% et les ventes ont enregistré un recul de -9,5% par rapport à la même période de 2018.

 Les Promotions tout au long de l'année, le Black Friday en novembre et les Ventes Privées, massivement pratiquées par les enseignes-marques, ont contribué à limiter l’intérêt des consommateurs pour les soldes.

 

Dans les faits, ce sont tous les circuits qui ont subi une baisse de chiffre d’affaires.

La fin d’une période est le début d’une autre. Plusieurs propositions sont possibles, il nous appartient de choisir celle qui pourrait le mieux convenir.

Il nous appartient peut-être de prendre le contre-pied de la société de consommation et d’imposer un nouveau parti : celui de ne pas faire de soldes

Des prix justes toute l’année et des quantités limitées jamais bradées, voilà la recette gagnant-gagnant du consommer moins mais mieux !

 Une économie de la valeur que le commerce indépendant de textile-habillement, garant de confiance, pratiquait autrefois… Un modèle économique, plus compétitif et profitable :

 ·         Vendre moins mais mieux

·         Réenchanter l’expérience client

·         Placer nos salariés au centre de notre nouveau modèle

Nous nous sommes fermement opposés à l’avancer de la date des Soldes (communiqué de presse du 27/12/18, soutenu en ce sens par la CPME et le CDCF.