Stocks invendus - Annonces d'Alain GRISET

  • 119

Le gouvernement souhaite prendre en compte les stocks invendus des commerçants dans le cadre du Fonds de solidarité, a expliqué Alain Griset sur France Culture.

Alain Griset, ministre délégué aux PME, a annoncé mardi 2 mars sur France Culture que "d’ici une quinzaine de jours maximum" un "dispositif adapté aux besoins" sera proposé aux commerçants qui se retrouvent avec des stocks non vendus après des soldes d'hier mitigés.

"Les dispositifs sont actuellement à l’étude. Il y a plusieurs schémas possibles. D’ici une quinzaine de jours maximum, avec Bruno Le Maire, on pourra annoncer un dispositif adapté aux besoins", a-t-il annoncé. Alain Griset précise qu’il ne s’agit pas d'un rachat de stocks par l’Etat : "Nous allons regarder dans le cadre du Fonds de solidarité comment prendre en compte la perte de valeur des stocks. On va regarder dans les prochains jours l’état des stocks exactement. C’est très variable. Et ensuite, on va regarder de quelle manière on peut accompagner les commerçants qui ont ces stocks de façon que cela ne pèse pas pour l’avenir. Il faut demain qu’il puisse réinvestir", a-t-il précisé.

Le gouvernement a annoncé le renforcement de la prise en charge des charges fixes de certains commerces fermés en raison de la crise sanitaire. Le ministre a indiqué attendre l’accord de la Commission européenne "d’ici quelques jours". Un dispositif "frais-fixe leur permettra au minimum d’avoir le prix du loyer payé", précise-t-il.

Source : Franceinfo