Le Président de la FNH, Eric Mertz, fait le bilan de cette première semaine de fermeture

  • 215

Chères Adhérentes, Chers Adhérents,

Il y a tout juste une semaine, nous apprenions avec effroi que nous devions fermer tous nos points de vente, sans délai et que notre activité s’arrêtait pour nous, que presque toute l’économie s’arrêtait. C’est un véritable choc que nous avons tous durement ressentis.

Mais aujourd’hui, si je n’avais qu’un seul message à vous transmettre, ce serait celui de respecter les consignes qui nous sont données de ne pas sortir, afin de ne pas risquer notre vie ou celle de nos proches ou de ceux que nous pourrions croiser ou côtoyer. La vie est le bien le plus précieux que nous possédons, il n’est pas envisageable que nous la jouions à la roulette russe.

Il faut que vous soyez tous conscients par ailleurs, que notre gouvernement a su répondre à cette épreuve dans un temps record : je peux vous assurer que j’ai été, avec d’autres présidents de Fédération, témoin de leur réactivité, de leur prise de conscience, de la complexité dans laquelle ils ont pris des décisions et de l’impact budgétaire du dispositif. Comme je l’ai déjà dit, la seule satisfaction que j’en retire est d’avoir enfin été entendu, dans ma croisade pour la défense des TPE que nous représentons en majorité.

Malgré les incertitudes qui persistent dans certains domaines, les mesures qui ont été prises doivent nous permettre de passer ce cap dangereux. J’ai demandé à mes équipes de vous transmettre jour après jour les informations qui nous venaient de pouvoirs publics, afin que vous puissiez vous organiser. Vous les retrouverez sur notre site internet

Nos équipes de collaborateurs et d’élus répondent à vos questions dès qu’ils le peuvent, en fonction du niveau d’information qu’ils ont. De plus, nous avons à nos côtés des experts qui nous soutiennent pour naviguer dans les méandres du droit. Contactez notre service Adhérents/Contributaires de la Branche en lui donnant clairement l'objet de la demande. Nous avons mis en place pour vous tous la possibilité de contacter une avocate expérimentée en accompagnement des entreprises en difficulté. La première consultation est gratuite : demandez à être mis en contact, elle est là pour vous soutenir.

J’ai sollicité également les représentants de nos Chambres régionales afin qu'ils vous contactent, vous rassurent, vous soutiennent : aucun commerçant de notre branche ne doit rester seul sur le bord de la route. Si jamais vous aviez besoin ne serait-ce que d’échanger, contactez-les, contactez-nous, nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour vous aider.

Demain viendra le temps de penser à la reprise : je m’y prépare afin de pouvoir vous accompagner pour redémarrer votre activité dans un monde qui aura été particulièrement bouleversé par ce qui est en train de se produire. Nous y ferons face ensemble pour mieux redéfinir le contour de ce qui sera le commerce de l’avenir.

Prenez soin de vous et de vos proches et soyez assurés de mon dévouement plein et entier.

Eric Mertz

Président Fédéral