Le changement c'est Maintenant !

  • 149

De nombreuses Fédérations se sont jointes à la CGPME pour dénoncer la situation dans laquelle se trouvent les TPE et PME françaises.
La mobilisation de lundi, une première depuis 14 ans a pour but de  revenir sur 3 mesures synonymes de complexité administrative, d’insécurité juridique et de coûts supplémentaires : le compte personnel de prévention de la pénibilité, l’obligation d’informer préalablement les salariés en cas de cession d’entreprise alors même que la confidentialité est une des clés de la transmission et l’interdiction de recruter à temps partiel moins de 24 heures par semaine. Ces mesures sont inapplicables dans les TPE/PME, nous le répétons en vain depuis des mois. Les pouvoirs publics doivent maintenant écouter ceux qui prennent des risques pour faire vivre et développer leur entreprise. Pour en savoir plus lisez le communiqué de presse de la CGPME