Le 1er mai en deux questions

  • 97

Puis-je faire travailler mon salarié le 1er mai ? 

Le Code du travail prévoit que le 1er mai est un jour obligatoirement chômé pour tous les salariés, sauf pour les établissements qui, en raison de la nature de leur activité, ne peuvent pas interrompre le travail tels que les transports, les établissements hospitaliers … Le commerce de détail de l’habillement et des articles textiles n’est pas concerné car l’activité peut être interrompue pendant une journée. 

L’Article 25 de la CCN n°3241 confirme ce principe et prévoit que « La fête du travail du 1er mai est obligatoirement chômée et rémunérée ».

Comment rémunérer mon salarié le 1er mai ? 

Le Code du travail prévoit que le chômage du 1er mai ne peut être une cause de réduction de salaire. Autrement dit, tous les salariés (sauf travailleurs à domicile qui bénéficient de règles particulières) ont droit au maintien total de leur rémunération, sur la base de leur horaire de travail et de la répartition de la durée hebdomadaire du travail habituellement pratiquée dans l’établissement.

Articles L. 3133-4 à L. 3133-6 du Code du Travail

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter le service social de la FNH au 01 42 02 17 69.