L'Europe, une solution pour les commerces indépendants ?

  • 1133

A l’issue de trois années de travaux intenses, soutenus par 12 Etats membres et plus de 30 contributeurs issus de la société civile et des mondes politiques, institutionnels et académiques européens, la FNH a présenté aujourd’hui au CESE à Bruxelles son Livre Blanc européen sur la revitalisation des centres-villes par le commerce indépendant.

 Cet outil institutionnel destiné aux politiques européens en responsabilité traduit la volonté de la société civile d’une nouvelle politique européenne relative à la cohésion des territoires, dans le prolongement du Pacte d’Amsterdam et de l’Agenda urbain, qu’il convient ainsi aujourd’hui de renforcer afin de garantir un retour à la croissance, de lutter contre le chômage de masse et de renforcer la cohésion sociale en Europe, et ce, dans la perspective de la prochaine mandature européenne.

 En effet, il apparaît aujourd’hui nécessaire que la revitalisation des centres-villes soit pleinement intégrée dans les débats et les projets, et permette la mise en place de politiques adaptées, assortis de trains de mesures efficaces et concrets portant sur les propositions suivantes : mettre en place un observatoire européen des centres-villes, faciliter la modernisation des commerces, des villes et de la société, le développement des économies locales, la création d’un agenda spécifique au commerce de détail…

 La cérémonie a été ouverte par le discours d’Elzbieta Bieńkowska, Commissaire européenne en charge du Marché intérieur, de l’industrie, de l’entrepreneuriat et des PME : « Je  vous invite tous à venir partager votre expérience et votre connaissance. Nous avons besoin de vos propositions dans ce débat. Donc continuons à travailler ensemble. »

 Ses propos s’inscrivent dans le prolongement de l’ensemble de bonnes pratiques publié par la Commissaire le 19 avril 2018, et destiné à soutenir l'action des États membres en faveur  d'une ouverture, d'une intégration et d'une compétitivité accrues dans le secteur du commerce de détail.

Se sont succédés ensuite dans le cadre de tables-rondes des acteurs économiques et institutionnels représentant le Royaume-Uni, du Portugal, de la Suède, de l’Italie, de la Belgique, de la France, du Danemark, des Pays Bas, de la Pologne, et d’Allemagne.

C’est désormais aux autorités de les promouvoir dans la perspective du renouvellement de la prochaine mandature.

Bernard Morvan, Président honoraire de la FNH, à l’initiative duquel a été construit ce projet qui impacte directement le commerce indépendant en France et en Europe, déclare : « c’est avec une grande satisfaction que je clos cette conférence en ayant entendu les encouragements des députés présents, qui nous ouvrent pour les mois qui viennent la possibilité de rentrer concrètement dans la mise en place des propositions qui ont été faites dans ce document :

 Le nouveau Président de la FNH, Eric Mertz, portera également ce Livre Blanc aux autorités compétentes françaises, prouvant s’il en était besoin, l’engagement des commerçants français pour un métier qu’ils exercent avec passion, pour une cohésion sociale dont ils se font les garants et pour une économie territoriale forte.