Entretien professionnel : report de la date limite de réalisation

  • 105

Rappel

L’entretien professionnel est obligatoire depuis le 5 mars 2014.

Cet entretien, concernant tous les salariés, est consacré aux perspectives d’évolution professionnelle du salarié, notamment en termes de qualifications et d’emploi. Sauf accord collectif prévoyant une périodicité différente, il est réalisé tous les 2 ans.

Tous les 6 ans, l’entretien « d’état des lieux » permet de faire le bilan sur le parcours professionnel du salarié. Cette durée de 6 ans s’apprécie par référence à l’ancienneté du salarié dans l’entreprise.

Sous réserve de l’appréciation des juges, l’absence d’entretien professionnel pourrait être constitutive d’une faute pour l’employeur dans le cadre de l’exécution d’un contrat de travail.

Par ailleurs, lorsqu’au cours des 6 dernières années le salarié n’a pas bénéficié des entretiens prévus et d’au moins une action de formation non obligatoire, les entreprises de 50 salariés et plus doivent abonder le compte personnel de formation (CPF) d’un montant de 3 000 € pour un salarié à temps complet ou à temps partiel.

Adaptation à la crise

Les dispositions qui prévoient, pour les entreprises de 50 salariés et plus,  un abondement correctif au CPF du salarié, si celui-ci n’a pas bénéficié des obligations prévues, sont suspendues jusqu’au 30 septembre 2021. Elles s’appliqueront à nouveau à partir du 1er octobre 2021.

En savoir plus sur l’entretien professionnel

Pour compléter votre information : questions-réponses sur l’entretien professionnel.