COVID-19 - AGIRC-ARRCO : échéance du 25 juillet

  • 247

L’Agirc-Arrco et les groupes de protection sociale continuent d’accompagner votre entreprise pour l’échéance de paiement du mois de juillet 2020, afin de tenir compte de l’impact de l’épidémie de coronavirus sur l’activité économique.

Si votre entreprise présente d’importantes difficultés de trésorerie, le report de paiement des cotisations de retraite complémentaire Agirc-Arrco reste possible sous certaines conditions. 

La possibilité de report ne concerne que les cotisations patronales. Les cotisations salariales ne sont pas concernées et doivent être versées à l’échéance, au 25 juillet 2020 au plus tard. 

Pour bénéficier du report :

    - Vous devez obligatoirement en faire la demande via un formulaire unique, en vous connectant sur le site internet Urssaf.fr 

    - Il faudra ensuite moduler votre paiement pour ne régler que la part salariale :

        - Si vous réglez vos cotisations dans votre DSN, vous pouvez moduler votre paiement SEPA.

        - Si vous réglez vos cotisations hors DSN, vous pouvez adapter le montant de votre règlement.

 Á l’heure où notre système de soins, notre protection sociale et l’action de l’Etat plus généralement sont plus que jamais sollicités par la crise sanitaire, l’acquittement des cotisations par les employeurs qui ne rencontrent pas de difficultés majeures est indispensable au financement de la solidarité nationale. 

Aussi, votre caisse de retraite complémentaire peut vous contacter et vous demander de justifier la demande de report de versement des cotisations. Certains critères comme le versement de dividendes à vos actionnaires ou le rachat d’actions sont pris en compte pour déterminer le caractère justifié ou non du report. Si la demande de report n’est pas justifiée, elle sera refusée : vous en serez informé par votre caisse de retraite complémentaire. En cas d’impayé à l’échéance malgré le refus, des majorations de retard seront appelées à la reprise des procédures.

Nous vous rappelons également qu’il est impératif, pour assurer la continuité du fonctionnement du système de protection sociale, de déclarer et donc de transmettre la déclaration sociale nominative (DSN) selon les échéances de dépôt habituelles. 

Pour en savoir plus sur l’ensemble des mesures de report des cotisations et contributions sociales, cliquez ici