COMPTE RENDU DES 2H30 D’ÉCHANGE AU MINISTÈRE DE L’ÉCONOMIE

  • 315

Alain Griset, Secrétaire d’Etat aux Petites et Moyennes Entreprises, a tenu à féliciter lui-même, mardi 23 février 2021, Paola Szostka pour son élection à la tête de la Fédération Nationale de l’Habillement, seule instance représentative des 32000 commerçants indépendants de l'Habillement-Textile, en compagnie de Francis Palombi, Président de la Confédération des Commerçants de France, regroupant 19 organisations professionnelles nationales, régionales ou groupements de commerçants indépendants, représentant plus de 450 000 entreprises du commerce de détail alimentaire et non alimentaire.

En cette période compliquée pour les filières de l’Equipement de la Personne, il était évident que l’invitation à Bercy se devait d’aborder directement les problèmes des commerçants :


- L’effort des commerçants quant à leur implication dans le respect des mesures sanitaires,

- Le poids des stocks résiduels source de démultiplication de l’endettement des détaillants,


- Les conflits juridiques inévitables entre le monde de la rente locative représenté par les Bailleurs et celui du monde du travail représenté par les commerçants-locataires, pour ce qui est des mois de fermetures par décision administrative,

- Le montant des loyers offerts (ou pas) par les bailleurs ayant été laissé par les Pouvoirs Publics à leur seule discrétion, entraîne inévitablement une iniquité de concurrence liée à cette différence de charges,

- La prise en considération du poids des congés payés (représentant 10% du montant du salaire mensuel chargé) pendant les périodes où les employeurs-Commerçants ont été fermés par mesure sanitaire,

- L’iniquité fiscale entre les différentes formes de commerces et plus particulièrement entre le commerce dit traditionnel et les plateformes du e-commerce international qui ne payent quasiment ni impôts, ni TVA en France,

- Le bétonnage des sols et le nombre de millions de mètres carrés commerciaux créés sur « des champs de patates » à la périphérie des villes faisant de la France le champion incontesté d’Europe de la désertification des centres villes, au bénéfice des grandes Foncières propriétaires de locaux commerciaux (et accessoirement des entreprises du BTP),

- L’avenir des aides de soutien au financement des jeunes en apprentissage pour les cursus dépassant une période supérieure à une seule année,

- Les futures décisions sur les dates de soldes périodiques et leurs durées,

- Le retard apporté à la délivrance de certaines aides,

- L’avenir dans le temps et les conditions du remboursement du prêt garantie à 90% par la BPI. 

 

Au cours des échanges le Ministre a insisté sur l’aide consentie aux français et plus particulièrement aux commerçants pour amortir économiquement, autant que faire se pouvait, les effets de la pandémie.

Le Ministre a fait part de son intention d’organiser, dans un délai opportun, des Assises du Commerce où tout sera débattu afin de libérer les énergies, et comptait à cette occasion solliciter l’expertise de la FNH.

C’est au bout de 2 heures et demie, que cette réunion s’est terminée avec la promesse de futures rencontres à chaque fois que la FNH le jugera nécessaire. 

D’ailleurs, un prochain rendez-vous devrait être programmé très rapidement pour traiter la problématique des départements concernés par le couvre-feu les week-ends, impliquant une perte de Chiffre d’affaires de 25% a minima, selon les remontées d’information des adhérents du Nord de la France et des Alpes-Maritimes.

Des solutions doivent être discutées avec le Gouvernement.


Au sujet de la Fédération Nationale de l’Habillement

Créée le 11 janvier 1938, la FNH est le seul organe représentatif des commerçants indépendants du secteur Habillement-Textile, reconnu par les autorités publiques.
La fédération représente toutes les boutiques indépendantes de mode (PAP Homme, Femme, Enfant, Lingerie, Rideaux/Voilage, Mercerie, Chapellerie), monomarques, multimarques, affiliées ou franchisées à une enseigne, avec ou sans salarié.

Elle a en charge plusieurs missions régaliennes : la valorisation du secteur, la défense des professionnels ainsi que les réponses à leurs besoins, sans oublier le dialogue social.
La FNH a pour vocation de mener les négociations nécessaires à l’évolution de la Convention Collective et de défendre activement les intérêts de ses membres.
Véritable force de propositions, elle intervient auprès de l’administration et des pouvoirs publics, au sein de groupes de concertation, et rédige des propositions de textes législatifs ou réglementaires.

 

Quelques chiffres

37 000 entreprises,

80 000 salariés


Fédération Nationale de l'Habillement
9 rue des Petits-Hôtels – 75010 Paris – Tél : 01 42 02 17 69 – Fax : 01 42 02 53 95
adhesions@federation-habillement.fr