Communiqué du Président

  • 1858

Chères Adhérentes, Chers Adhérents,

Après un mois de confinement, à chercher des solutions pour sauvegarder nos entreprises, nos emplois, nos métiers et notre profession, nous voici entrés dans une nouvelle phase, celle de la préparation à la reprise de nos activités. Cette phase ne sera pas plus facile que la précédente, elle va réclamer de notre part des changements de méthodes dans nos boutiques et dans la pratique de nos métiers. Nous ne retrouverons pas le 11 mai prochain, ce que nous avons quitté brutalement le 14 mars dernier, comme par magie : si nous regardons ce qui se passe dans les pays qui ont repris leur activité, nous allons repartir doucement avec des chiffres d‘affaires très en retrait, qui ne remonteront que petit à petit. Nos clients, peut-être eux-mêmes durement touchés par la crise, mettront du temps à revenir dans nos boutiques, pour autant qu'ils soient certains de n'y courir aucun risque. Ce que nous vivons, va profondément changer leurs habitudes, nos habitudes de consommation.

Face aux litiges nés de la crise, une cellule SOLIDARITE DETAILLANTS-FOURNISSEURS

Notre principale préoccupation aujourd'hui est la gestion de notre stock. Pendant ce mois, nous allons devoir continuer à négocier notre stock printemps-été avec nos fournisseurs et repenser nos approvisionnements automne-hiver pour passer cette période de fortes turbulences. N’oublions pas notre sino et indo-dépendance en matière textile : les nouvelles collections pourraient avoir du retard et dans la fabrication et dans la livraison. Avec des perspectives de reprise incertaines, Il faut nous préparer et repenser nos pratiques : les relations que nous entretenons avec les marques et les enseignes doivent être constructives et gagnantes pour les deux parties. La FNH met en place cette semaine une cellule, Solidarité Détaillant-Fournisseurs, pour recenser les pratiques de nos fournisseurs et guider nos adhérents dans des démarches parfois complexes. Elle ne se substitue pas aux acteurs de l’assistance juridique (droit des affaires) et de la négociation entre entreprises (médiateur des entreprises). Cette structure a pour vocation de recenser et de partager les bonnes pratiques, et veut servir de point d’appui et de soutien aux discussions. 

Parallèlement, les équipes de la FNH travaillent  sur un guide de bonnes pratiques car nous devrons accueillir nos équipes et les consommateurs dans le respect total des règles sanitaires. Soutenu par une communication d’envergure, facile à comprendre, ce guide sera le passeport pour une réouverture efficace et exemplaire, dans tous les métiers de notre branche, des boutiques de prêt-à-porter, lingerie, aux merceries en passant par celles de linge de maison ou de rideaux-voilages. Nous vous tiendrons régulièrement informés des modalités pour l’obtenir et être prêts à redémarrer.

CETTE CRISE ACCELERE LES TRANSFORMATIONS DE NOTRE METIER ET NOUS DEVONS  SAISIR LES OPPORTUNITES QUI SE PRESENTENT POUR AVANCER

Cette crise terrible va accélérer les changements et les tendances émergentes déjà observées seront plus fortes : la transformation des modèles économiques, la relation à la consommation, une plus grande sensibilité à la démarche RSE… Un commerce plus respectueux et encore plus digitalisé. Nous en sortirons par le haut, si tous les acteurs, publics, institutionnels, privés qui font notre éco-système engagent un combat commun pour faire repartir l’économie.

Prenez soin de vous et vos proches, tenez bon et mobilisez-vous !

Même en activité réduite, la FNH continue à vous accompagner : vous pouvez nous contacter à tout moment par téléphone, sur Facebook, par mail, nous ferons de notre mieux pour vous répondre, dès lors que nous avons matière pour. Soyez certains que nous déployons tous les moyens à notre disposition pour vous permettre de retrouver une activité durable et rentable, pour espérer en un avenir différent et prometteur.

Votre dévoué,

Eric MERTZ

Président