Les demandes de Bernard Morvan ont été entendues par les banques !

  • 52

Suite à sa lettre ouverte à Mme Martine Pinville (Secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire) et à sa médiatisation à la télévision, radio et presse le week end dernier, Bernard Morvan a été entendu par les banques.
 
Pour rappel, il a évoqué 3 grands thèmes et a demandé  :
 
De la sécurité :
« Que des moyens soient mobilisés par les services compétents, en vue de la sécurisation des rues commerçantes dans nos cœurs de ville »
 
De l’indulgence auprès des services fiscaux :
- « Que le secteur bancaire fasse son travail de soutien au commerce indépendant » et mette fin au rejet de paiement pour dépassement de ligne de débit autorisées 
- Ne pas sanctionner les dépassements de délais de paiement lors des futures vérifications fiscales d’entreprises 
- «  le report d’échéance avec aménagement selon les cas» de la contribution foncière des entreprises prévue le 15 décembre 2015.
 
Une grande campagne de communication :
« Que le ministère mobilise les moyens adaptés pour une grande campagne de promotion du commerce de centre-ville.»
 
BFM Business a annoncé que : « Les banques vont faire preuve d'indulgence à l'égard des commerçants comme le réclamait la Fédération nationale de l'habillement après les attentats du 13 novembre » .

Elles promettent d’être bienveillantes et de :
-reporter des échéances
-allonger la durée de crédit
-augmenter les découverts
 
Nous serons attentifs à ce que cette promesse faite par les banques soit tenue.